MERCREDI 1 SEPT.

Exposition en salle

SaMEDI 4 SEPT.

Exposition en salle

MERCREDI 8 SEPT.

Exposition en salle
Exposition en salle
Exposition en salle
Exposition en salle
Exposition en salle
Jusqu'au 24 oct. 2021
Jusqu'au 24 oct. 2021
Atelier [individus]
Offrandes du jardin

Pour tous·tes
En collaboration avec l’artiste en cinéma, éducateur et sorcier queer Jamie Ross

> Offert du 8 septembre au 24 octobre
> Durée : Tout au long de la biennale, jusqu’à épuisement des stocks
> Gratuit
> Pour plus d’informations, veuillez contacter : education@momentabiennale.com

MOMENTA a invité l’artiste Jamie Ross à se pencher sur la thématique Quand la nature ressent. Ross a répondu à cette invitation en concoctant deux mélanges de tisanes provenant de sa parcelle de jardin communautaire située dans le quartier Villeray, qu’il a souhaité offrir aux visiteur·euse·s de l’exposition : l’un pour apaiser l’anxiété légère, et l’autre pour diminuer l’insomnie. Bien que méconnu, le bocal en verre est l’un des outils essentiels utilisés dans la sorcellerie. C’est un récipient dans lequel les feuilles, les racines hachées, les pétales de fleurs, les tiges, les jus et les graines de jardin sont partagés avec la communauté. Au fil des ans — et plus encore en cette période de précarité due à la pandémie de COVID-19 —, les dons en argent provenant des teintures, des incantations et des infusions issues du jardin de l’artiste contribuent à financer de nombreux projets locaux d’entraide. Ross fait don du montant reçu pour ces tisanes au Prisoner Correspondence Project, une organisation bénévole de justice pénitentiaire basée à Montréal qui soutient plus de 2 000 détenu·e·s 2SLGBTQ dans plus de 386 prisons aux États-Unis et au Canada. Ce projet de solidarité organise entre autres des programmes de correspondances et d’infolettres, et fournit aux prisonnier·ère·s de la documentation et des ressources par la poste. Si cela est possible pour vous, vous pouvez également contribuer à la collecte de fonds. N’hésitez pas à sélectionner un bocal en verre à emporter chez vous. Buvez, rêvez et portez-vous bien.

À propos de Jamie Ross

Jamie Ross est artiste en cinéma, jardinier communautaire et éducateur au niveau préscolaire. Dans ses plus récents films, les ainé·e·s de Radical Faeries aident des jeunes à mémoriser des hymnes de protestation chantés lors d’affrontements queers avec la police au 20e siècle ; des hommes païens incarcérés dans des prisons fédérales au Québec racontent, aux côtés de Jamie, leur aumônier, des rencontres intimes avec le divin ; et un portrait d’une saison passée au cœur d’une ferme de moutons dirigée par des sorcières, sur une colline isolée des Appalaches, est présenté à travers la perspective de l’écoulement de viscères et de liquides automnaux.

Exposition en salle
Exposition en salle en collaboration avec le Musée d’art contemporain de Montréal
Exposition en salle

LuNDI 13 SEPT.

Jusqu'au 16 oct. 2021
Visites guidées
Visites de groupe

> Offertes du 13 septembre au 16 octobre
> Durée adaptée en fonction de vos besoins
> Pour divers groupes (scolaires, communautaires, associations, entreprises, etc.)
> Gratuit
> Français ou anglais
> Pour réserver : education@momentabiennale.com
> Pour plus d’informations : education@momentabiennale.com

Visite guidée de l’exposition collective Des tentacules façonnant le monde à la Fonderie Darling.

Jusqu'au 24 oct. 2021
Visites guidées
Visites de groupe

> Offertes du 13 septembre au 24 octobre
> Durée adaptée en fonction de vos besoins
> Pour divers groupes (scolaires, communautaires, associations, entreprises, etc.)
> Gratuit
> Français ou anglais
> Pour réserver : education@momentabiennale.com
> Pour plus d’informations : education@momentabiennale.com

Visite guidée de l’exposition collective De la terre à la Galerie de l’UQAM.

Jusqu'au 24 oct. 2021
Visites guidées
Visites de groupe

> Offertes du 13 septembre au 24 octobre
> Durée adaptée en fonction de vos besoins
> Pour divers groupes (scolaires, communautaires, associations, entreprises, etc.)
> Gratuit
> Français ou anglais
> Pour réserver : education@momentabiennale.com
> Pour plus d’informations : education@momentabiennale.com

Visite guidée de l’exposition collective Futurs ruisselants à VOX, centre de l’image contemporaine.

MaRDI 14 SEPT.

Jusqu'au 22 oct. 2021
Atelier [groupes]
Atelier [individus]
Figures hybrides

Pour les jeunes et les adultes

> Offert du 14 septembre au 22 octobre, du mardi au vendredi
> Durée : 1 h 30
> Gratuit
> En français et en anglais
> L’atelier débute avec une visite guidée de l’exposition
> Pour réserver : education@momentabiennale.com
> Pour plus d’informations, veuillez contacter : education@momentabiennale.com

Comprenant des moments de réflexion, de dialogue et de création, l’atelier stimulera l’imaginaire des participant·e·s et procurera un contexte pour remettre en question les préconceptions que nous avons à l’égard des êtres qui habitent sous la surface de l’eau. Par une approche empathique, les participant·e·s seront appelé·e·s à enrichir leur vision du vivant afin d’élargir les manières de percevoir, ressentir, comprendre et tisser des relations. Les œuvres de Susanne M. Winterling et de Maryse Goudreau nous serviront de guides pour célébrer le vivant non pas au détriment de la nature, mais avec elle. Nous créerons ensemble un récit peuplé de créatures hybrides et fantasmagoriques, où les rapports entre les animaux humains et les animaux non humains sont plus harmonieux, immortalisé sous la forme d’une illustration ou d’une bande dessinée.

Jusqu'au 22 oct. 2021
Atelier [groupes]
Mon jardin de papier

Pour les jeunes de 6 à 11 ans (1re à 6e année du primaire)
En collaboration avec l’Association sportive et communautaire du Centre-Sud (ASCCS)

> Offert du 14 septembre au 22 octobre, du mardi au vendredi (9 h 30 à 11 h 30)
> Durée : 2 h
> Gratuit
> En français et en anglais
> L’atelier débute avec une visite guidée de l’exposition
> Pour réserver : education@momentabiennale.com
> Pour plus d’informations, veuillez contacter : education@momentabiennale.com

Mon jardin de papier est un atelier destiné aux enfants de 6 à 11 ans et leurs familles (groupes scolaires de la 1re à la 6e année du primaire) et offert en collaboration avec Éco-quartier de Saint-Jacques, un programme environnemental sous la responsabilité de l’ASCCS. Par une approche réflexive et créative, cet atelier invite les enfants à concevoir un jardin à partir de papier récupéré en s’inspirant des sujets abordés par les artistes présenté·e·s à la Galerie de l’UQAM, afin de les sensibiliser aux problématiques environnementales tout en stimulant leur imaginaire. Dans le cadre de l’atelier, les jeunes écoresponsables pourront se familiariser avec les sujets des cycles de vie du papier, de l’écosystème des arbres, et de l’importance de revitaliser les matériaux pour réduire son empreinte écologique. Ce moment créatif est l’occasion d’éveiller leur jugement critique et de leur faire prendre conscience de leur capacité à devenir des agent·e·s de changement dans la société, où la sensibilisation devient un moteur pour la création !

À propos de l’Association sportive et communautaire du Centre-Sud (ASCCS) :

Éco-quartier de Saint-Jacques est un programme environnemental financé par l’arrondissement de Ville-Marie depuis 1995. L’Association sportive et communautaire du Centre-Sud est l’organisme porteur du programme Éco-quartier de Saint-Jacques. Son mandat est d’accompagner et de mobiliser les citoyen·ne·s dans leurs actions environnementales centrées sur les enjeux locaux. Il agit principalement sur la nature et la biodiversité, la propreté et l’écocitoyenneté, ainsi que les 3RV. Son territoire d’intervention, le secteur Saint-Jacques, s’étend de la rue Sherbrooke jusqu’au fleuve Saint-Laurent, de la rue Champlain au boulevard Robert-Bourassa. La diversité économique, sociale et culturelle de ce territoire représente une grande richesse. Dans la pratique, cette diversité occasionne aussi des problématiques environnementales propres à chaque quartier. Pour s’adapter à chacune d’elles, l’action de l’ASCCS s’oriente en concertation avec les citoyen·ne·s, les organismes et les institutions du milieu. Son approche est centrée sur la sensibilisation, la formation, l’information et l’organisation d’activités ou de projets en partenariat, afin de mettre en œuvre des solutions intégrées et durables aux problématiques environnementales.

SaMEDI 25 SEPT.

11 h à 13 h
Atelier [groupes]
Atelier [individus]
Les journées de la culture : Figures hybrides

Pour les jeunes et les adultes

> Offert le samedi 25 septembre (11 h à 13 h)
> Durée : 2 h
> Gratuit
> En français et en anglais
> L’atelier débute avec une visite guidée de l’exposition
> Pour réserver
> Pour plus d’informations, veuillez contacter : education@momentabiennale.com

Comprenant des moments de réflexion, de dialogue et de création, l’atelier stimulera l’imaginaire des participant·e·s et procurera un contexte pour remettre en question les préconceptions que nous avons à l’égard des êtres qui habitent sous la surface de l’eau. Par une approche empathique, les participant·e·s seront appelé·e·s à enrichir leur vision du vivant afin d’élargir les manières de percevoir, ressentir, comprendre et tisser des relations. Les œuvres de Susanne M. Winterling et de Maryse Goudreau nous serviront de guides pour célébrer le vivant non pas au détriment de la nature, mais avec elle. Nous créerons ensemble un récit peuplé de créatures hybrides et fantasmagoriques, où les rapports entre les animaux humains et les animaux non humains sont plus harmonieux, immortalisé sous la forme d’une illustration ou d’une bande dessinée.

13 h à 15 h
Atelier [individus]
Les journées de la culture : Impressions sous le soleil chez OPTICA!

Pour les jeunes et les adultes

> Offert le samedi 25 septembre (13 h à 15 h)
> Durée : 2 h
> Gratuit
> En français et en anglais
> Pour plus d’informations, veuillez contacter : mediation@optica.ca

Le temps d’un après-midi, OPTICA vous invite, dans le cadre de son Programme éducatif public, à vous imprégner des œuvres de l’exposition Diffraction. De la lumière et du territoire du collectif d’artistes autochtones BUSH Gallery. Une belle occasion de vivre un moment de partage et de création!

Autour d’un thé qui vous sera offert, venez découvrir le processus de création des artistes Gabrielle L’Hirondelle Hill, Peter Morin et Tania Willard et les œuvres qu’ils ont réalisées lors d’une résidence sur le territoire de la nation Secwépemc dans la réserve de Neskonlith à Secwepemcúĺecw (Colombie-Britannique). Vous aurez l’occasion d’expérimenter la technique d’impression solaire utilisée par les artistes et de concevoir votre sac de cueillette réutilisable personnalisé à partir de matériaux naturels et végétaux que vous utiliserez pour réaliser votre impression. Pendant la cueillette, nous engagerons une réflexion sur les relations que l’on entretient avec la nature, le territoire et l’environnement.

Cette activité est une adaptation de l’atelier Impressions solaires des artistes Gabrielle L’Hirondelle Hill, Peter Morin et Tania Willard du collectif BUSH Gallery en collaboration avec MOMENTA Créatif et OPTICA, centre d’art contemporain.

Avec l’aimable permission des artistes 
OPTICA tient également à remercier MOMENTA Créatif.

14 h à 16 h
Atelier [groupes]
Atelier [individus]
Les journées de la culture : Mémoires de l’eau

Pour les groupes et les individus

> Offert le samedi 25 septembre (14 h à 16 h)
> Durée : 2 h
> Gratuit
> En français, en anglais et en espagnol
> L’atelier débute avec une visite guidée de l’exposition
> Pour réserver
> Pour plus d’informations, veuillez contacter : education@momentabiennale.com

Cet atelier créatif est un moment d’échange et de réflexion inspiré des œuvres de la biennale et de la thématique de l’eau, une entité qui contient et préserve les histoires, les mémoires et les politiques qui la traversent. Au cours de l’atelier, les participant·e·s seront invité·e·s à partager leur savoir, leur expérience personnelle et leur ressenti à travers la création de bouteilles sensorielles — un moyen d’expression poétique allant au-delà des mots — et à concevoir des compositions à partir de divers éléments de la nature. Dans l’exposition, les artistes nous invitent à remettre en cause le paysage naturel comme un objet passif de contemplation, et par le fait même notre rapport de consommation par l’extraction de ses ressources, tout en incitant à des approches plus bienveillantes. L’activité sera teintée par ces approches de la nature, et se termine par l’assemblage collectif des bouteilles sensorielles où les mémoires de l’eau ne font qu’une. 

15 h à 16 h
Visites guidées
Les journées de la culture : Parcours MOMENTA à la Galerie de l’UQAM

> Gratuit
> Visite en français
> Pour réserver
> Pour plus d’informations, veuillez contacter : education@momentabiennale.com

Visite guidée de l’exposition collective De la terre à la Galerie de l’UQAM.

17 h à 18 h
Visites guidées
Les journées de la culture : Parcours MOMENTA à la Fonderie Darling

> Gratuit
> Offert en anglais
> Pour réserver
> Pour plus d’informations, veuillez contacter : education@momentabiennale.com

Visite guidée de l’exposition collective Des tentacules façonnant le monde à la Fonderie Darling.

MaRDI 28 SEPT.

17 h 30 à 18 h 30
Discussion
En ligne
Table ronde 1 | MOMENTA en réalité augmentée

> Table ronde en français avec les artistes Anna Binta Diallo et Kama La Mackerel présentée grâce au soutien de RBC Fondation
> Mardi 28 septembre 2021 à 17:30 – 18:30 (HAE)
> En français
> Webinaire en ligne, lien zoom
> Gratuit
> Pour réserver
> Avec Raed Moussa, réalisateur d’expérience/directeur artistique à Dpt. – Studio d’innovation créative et les artistes Anna Binta Diallo et Kama La Mackerel. Modération par Lisa Tronca, coordonnatrice des projets numériques à MOMENTA

« Créer avec la réalité augmentée : motivations et défis pour les artistes et les organismes culturels »

Joignez-vous à nous pour une discussion portant sur l’expérience de création avec la réalité augmentée en compagnie de Raed Moussa, réalisateur d’expérience et directeur artistique à Dpt., ainsi que d’Anna Binta Diallo et Kama La Mackerel, deux des onze artistes de MOMENTA en réalité augmentée.

Cristaux liquides est un volet inédit de la 17e édition de MOMENTA Biennale de l’image. Ce parcours interactif d’œuvres en réalité augmentée se distingue par son recours à une technologie encore peu diffusée dans le domaine des arts visuels et des manifestations d’art contemporain.

Lors de cette table ronde, nous aborderons le processus d’accompagnement aux artistes offert par Dpt. pour produire les œuvres en réalité augmentée, les effets sur les pratiques des artistes ainsi que sur la programmation de la biennale suite à cette expérimentation avec d’autres formes de l’image.

JEuDI 30 SEPT.

L’océan, la dépouille / The ocean, the remains

Performance vidéo

La performance L’océan, la dépouille / The ocean, the remains de l’artiste Léuli Eshrāghi s’inscrit en continuation de son œuvre re(cul)naissance (2020), présentée à Diagonale dans le cadre de la biennale. La performance traite des formes de deuil associées aux climats, aux générations, aux amant·e·s et aux espèces apparentées.

> Performance disponible à partir du 30 septembre sur notre site web

VENDREDI 1 OCT.

Jusqu'au 3 oct. 2021
10 h à 18 h
Atelier [groupes]
Atelier [individus]
Résonances corporelles

Pour tous·tes
En collaboration avec l’artiste et cinéaste Victoria Catherine Chan

> Offert du 1er au 3 octobre (10 h à 18 h)
> Durée : 1 h
> Gratuit
> L’atelier débute avec une visite guidée de l’exposition de Jamilah Sabur, La montagne fredonne sous l’océan
> En français et en anglais
> Pour réserver
> Pour plus d’informations, veuillez contacter : education@momentabiennale.com

Offert par l’artiste et cinéaste Victoria Catherine Chan, l’atelier invite les participant·x·e·s provenant de tous les horizons à découvrir les manières dont le corps ressent les ondes et les vibrations, amplifiées au moyen de dispositifs technologiques. L’activité fait écho à l’exposition de l’artiste Jamilah Sabur, La montagne fredonne sous l’océan, qui circule entre divers niveaux de perception explorant les liens entre l’espace géologique, les expériences individuelles et les forces de la nature. Bien qu’invisibles et inaudibles pour les humain·e·s, les oscillations des ondes concourent à plusieurs phénomènes météorologiques et climatiques. L’objectif de cet atelier est d’élargir nos manières de les percevoir dans un esprit d’inclusion, de dialogue et de partage.

À propos de Victoria Catherine Chan :

Née à Tiohtià:ke (Montréal) et enfant de la diaspora, Victoria Catherine Chan (elle/iel) est une artiste et cinéaste dont les œuvres se concentrent sur les sensibilités somatiques, les espaces liminaux et le corps comme site. Sa pratique aborde une variété de « temporalités intermédiaires » et « d’espaces intermédiaires » en conjuguant le cinéma, l’installation, la performance et l’art sonore à travers des récits intersectionnels et intergénérationnels. Son travail a été présenté dans des festivals, galeries, cinémas et plateformes en ligne. Ses œuvres ont reçu le soutien du CALQ, de la SODEC et du MAI. Victoria est diplômée en réalisation de l’École de cinéma documentaire ZeLIG en Italie et détient une maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia. Iel a également complété une bourse d’étude au Centre de l’art documentaire UnionDocs à New York.

SaMEDI 2 OCT.

13 h à 14 h
Visites guidées
L’heure MOMENTA : Visites guidées à heure fixe pour les individus

> Gratuit
> Visite en français
> Pour réserver
> Pour plus d’informations : education@momentabiennale.com

Visite guidée de l’exposition individuelle de Beatriz Santiago Muñoz Désordre Poétique à la Galerie Leonard & Bina Ellen.

14 h à 15 h
Visites guidées
L’heure MOMENTA : Visites guidées à heure fixe pour les individus

> Gratuit
> Visite en anglais
> Pour réserver
> Pour plus d’informations : education@momentabiennale.com

Visite guidée de l’exposition individuelle de Beatriz Santiago Muñoz Désordre Poétique à la Galerie Leonard & Bina Ellen.

LuNDI 4 OCT.

Archives locales : Frantz Voltaire

> Offert lundi le 4 octobre (14 h 00 à 17 h 00)
> À la Galerie Leonard & Bina Ellen
> Gratuit
> En français
> Inscription requise, pour réserver : robin.simpson@concordia.ca

Prenant la vidéo Marché Salomon de Beatriz Santiago Muñoz comme point de départ, Frantz Voltaire, historien et président du Centre International de Documentation et d’Information Haïtienne, Caribéenne et Afro-Canadienne, la mettra en dialogue avec des documents historiques et d’autres ressources provenant de la vaste et exceptionnelle collection du Centre. Alors que les deux protagonistes de Marché Salomon consacrent leur journée de travail à regarder au-delà des apparences quotidiennes du marché, Voltaire présentera aux participant·e·s une vision à long terme de ce site emblématique situé dans le quartier Bas Peu de Choses de Port-au-Prince, en Haïti. Au cours de la conversation avec Voltaire, les participant·e·s pourront visionner des interviews avec des marchands enregistrés par le Centre et partager l’examen de photographies et de divers imprimés produits en Haïti à partir de la fin du XIXe siècle et au cours du XXe

Frantz Voltaire occupe la fonction de président du Centre International de Documentation et d’Information Haïtienne, Caribéenne et Afro-Canadienne, qu’il a fondé en 1981. Né en Haïti en 1948, il a étudié l’histoire et les sciences politiques à l’Université du Chili, à l’Université de Montréal et à l’Université du Québec à Montréal. Il a enseigné à l’Université du Chili, à l’Université de Montréal, à l’Université du Québec à Montréal, à la Universidad Nacional Autónoma de México et à l’Université d’État d’Haïti. Il a publié de nombreux livres, dont Une brève histoire des communautés noires du Canada (2007), Le problème de l’habitat en Haïti (2008) et le Pouvoir Noir en Haïti (1998). Il a aussi réalisé les documentaires primés Une histoire de la Banque (2015), Les chemins de la mémoire et Port-au-Prince, ma ville (2000).

MERCREDI 6 OCT.

12 h 30 à 13 h 30
Discussion
En ligne
Intimité écologique de l’inconnu

> Gratuit
> En anglais
> Pour réserver

Notre corps est composé de millions d’organismes minuscules. C’est ce que la théoricienne de l’évolution Lynn Margulis nomme « l’intimité de l’inconnu ». Anne Duk Hee Jordan explore notre relation avec ces corps qui nous cocomposent dans son installation multimédia Intimacy of Strangers / Intimité de l’inconnu au Musée des beaux-arts de Montréal.

Rejoignez l’artiste et Stefanie Hessler, commissaire de MOMENTA 2021, alors qu’elles discutent du thème de la biennale, « Quand la nature ressent », du travail de Jordan et des types de relations que nous souhaitons cultiver pour résoudre les crises écologiques et sociales, au-delà des solutions technologiques mises au point à la hâte.

Intervenantes
Anne Duk Hee Jordan, artiste
Stefanie Hessler, commissaire, MOMENTA Biennale 2021

L’évènement est offert conjointement pour accompagner l’exposition Intimacy of Strangers / Intimité de l’inconnu d’Anne Duk Hee Jordan au Musée des beaux-arts de Montréal dans le cadre de la 17e édition de MOMENTA.

SaMEDI 9 OCT.

10 h à 12 h
Atelier [groupes]
Atelier [individus]
Le pouvoir de l’imaginaire avec Never Was Average

Pour les groupes et les individus
Animé en collaboration avec Never Was Average

> Offert le samedi 9 octobre (10 h à 12 h)
> Durée : 2 h
> Gratuit
> En français et en anglais
> Pour réserver
> Pour plus d’informations, veuillez contacter : education@momentabiennale.com

Dans un environnement ouvert, positif et valorisant, cet atelier sonde le pouvoir de l’imaginaire à travers l’exploration de figures inventées et de récits fantastiques. Ancré dans la découverte des œuvres de Tabita Rezaire et de Sandra Mujinga présentées à la Fonderie Darling, l’atelier est un espace de dialogue, d’apprentissage et de solidarité où les participant·e·s sont invité·e·s à partager leurs histoires et à réfléchir à l’importance de l’imagination pour concevoir des futurs où il est possible de rêver. Dans une conversation animée par le collectif Never Was Average – transformateur·trice·s et facilitateur·trice·s culturel·le·s –, nous nous pencherons sur les liens entre les corporéités, les fictions et les récits ancestraux. Par des jeux de collage, les participant·e·s seront appelé·e·s à concevoir des personnages aux forces et aux pouvoirs (sur)naturels qui célèbrent leurs héritages.

À propos de Never Was Average :

Never Was Average (NWA) est une communauté et une agence de production consacrée à faciliter le changement social grâce au pouvoir de la conversation, de la communauté et de la culture. « Nous organisons des espaces conscientisés, des expériences artistiques et culturelles axées sur la communauté. Nous concevons du contenu numérique afin d’apporter une représentation positive des personnes PANDC (Autochtones, Noires et de Couleur). »

13 h à 14 h
Visites guidées
L’heure MOMENTA : Visites guidées à heure fixe pour les individus

> Gratuit
> Visite en français
> Pour réserver
> Pour plus d’informations : education@momentabiennale.com

Visite guidée de l’exposition collective De la terre à la Galerie de l’UQAM.

14 h 30 à 15 h 30
Visites guidées
L’heure MOMENTA : Visites guidées à heure fixe pour les individus

> Gratuit
> Visite en français
> Pour réserver
> Pour plus d’informations : education@momentabiennale.com

Visite guidée de l’exposition collective De la terre à la Galerie de l’UQAM.

17 h 30 à 18 h 30
Discussion
En ligne
Conversation avec l’artiste Léuli Eshrāghi et les commissaires Stefanie Hessler et Himali Singh Soin

> Gratuit, réservation requise
> En anglais
> En ligne, lien Zoom
> Pour réserver

Dans cette discussion ponctuée de lectures de poésie, l’artiste Léuli Eshrāghi et les commissaires de MOMENTA, Stefanie Hessler et Himali Singh Soin, honorent les affinités entre l’humain et l’animal, le plaisir, et la relationnalité qui adviendront après la fin de qu’Eshrāghi appelle « le temps grégorien de la honte ». Cette conception du temps se base sur des notions de linéarité, de propriété et d’impureté introduites par les missionnaires et les colonisateurs à Sāmoa, et dans d’autres lieux du Pacifique comme ailleurs. La conversation prolonge la réflexion menée par Eshrāghi dans son exposition présentée à MOMENTA, « La fin est toujours le début d’autre chose », où les rapports destructeurs au territoire, aux cours d’eau et aux autres entités naturelles se voient remplacés par le toucher et par l’affect, par-delà les tabous imposés par les cultures occidentales.

Intervenant.e.s
Léuli Eshrāghi, artiste
Himali Singh Soin, commissaire, MOMENTA Biennale 2021
Stefanie Hessler, commissaire, MOMENTA Biennale 2021

DIMaNCHE 10 OCT.

13 h à 15 h
Atelier [individus]
Alchimie queer

Pour les jeunes et les adultes
Conçu par l’artiste en cinéma, éducateur et sorcier queer Jamie Ross et animé en collaboration avec Aurora Prelević.

> Offert jeudi 16 septembre (17 h à 19 h) et dimanche 10 octobre (13 h à 15 h)
> Durée : 2 h
> Gratuit
> En français et en anglais
> L’atelier débute avec une visite guidée de l’installation de Candice Lin et P. Staff présentée à Occurrence
> Pour réserver
> Pour plus d’informations, veuillez contacter : education@momentabiennale.com

De manière à faire écho aux thèmes soulevés dans l’installation de Candice Lin et P. Staff présentée à Occurrence, Jamie Ross offrira un atelier dans la forêt urbaine qui se régénère le long des voies ferrées derrière la galerie. Guidant les participant·e·s dans un espace qui a accueilli des feux de joie et des cérémonies rituelles pendant des décennies, Jamie Ross présentera certaines plantes médicinales qui y poussent à l’état sauvage, abordant la question de l’éthique de la récolte et soulignant l’importance de permettre à la terre de se guérir de la contamination causée par les humain·e·s. En grec ancien, les plantes qui se trouvent au puissant croisement pharmaceutique — d’un sort d’amour queer, d’un poison et de la médecine des plantes — étaient appelées φάρμακον (phármakon). Grâce à l’écoute et à la perception sensorielle comme méthodologie, les participant·e·s seront invité·e·s à se défaire des manières dont nous appréhendons souvent les plantes et qui sont basées sur leur valeur anthropocentrique d’usage; bien, mal et bien-être. L’atelier comporte un volet créatif optionnel et se déroule beau temps, mauvais temps.

À propos de Jamie Ross :

Jamie Ross est artiste en cinéma, jardinier communautaire et éducateur au niveau préscolaire. Dans ses plus récents films, les ainé·e·s de Radical Faeries aident des jeunes à mémoriser des hymnes de protestation chantés lors d’affrontements queers avec la police au 20e siècle ; des hommes païens incarcérés dans des prisons fédérales au Québec racontent, aux côtés de Jamie, leur aumônier, des rencontres intimes avec le divin ; et un portrait d’une saison passée au cœur d’une ferme de moutons dirigée par des sorcières, sur une colline isolée des Appalaches, est présenté à travers la perspective de l’écoulement de viscères et de liquides automnaux.

MERCREDI 13 OCT.

Storytelling and the honey bee; a journey into being

A spiritual glimpse into identity, community, and honoring Mother Earth

> Offert le mercredi 13 octobre (16 h 30 – 18 h 00) et le mercredi 20 octobre (16 h 30 – 18 h 00)
> En anglais
> Au jardin situé sur le terrain extérieur adjacent à la Grande Bibliothèque / BAnQ, au coin des rues Ontario et Berri
> Gratuit, réservation obligatoire
> Pour réserver le 13 octobre
> Pour réserver le 20 octobre

Un atelier-discussion par Tealey Ka’senni:saks Normandin, dans le cadre du jardin conçu par l’artiste et ethnobotaniste autochtone T’uy’t’tanat-Cease Wyss

Au cours de cet atelier-discussion dans le jardin, l’apicultrice Mohawk Tealey Ka’senni:saks Normandin s’entretiendra sur son parcours aux côtés des abeilles mellifères.

Tealey Ka’senni:saks Normandin est une personne adoptée originaire de Kahnawake (clan de l’Ours). Depuis 2015, elle se passionne pour l’apiculture et partage ses expériences personnelles afin de mettre l’accent sur l’importance des abeilles. Pour Tealey, la famille et la communauté sont le cœur de la nation. Elle s’emploie à sensibiliser les gens sur les manières dont on communique, construisons des relations et apprenons à vivre en harmonie entre nous tous·tes et avec la nature.

Intitulé TEIONHENKWEN – Soutiens de la vie, le jardin créé par T’uy’t’tanat-Cease Wyss s’inspire du traité Bol à une seule cuillère, une loi de longue date utilisée par les peuples autochtones de l’Ile de la Tortue depuis des temps immémoriaux qui engage à partager paisiblement le territoire des récoltes entre nations. Le site a été pensé comme un espace de rassemblement et de guérison où les gens peuvent se réunir et s’approvisionner en herbes pour leur usage personnel. Les plantes sont des variétés originaires de l’endroit, et leurs propriétés médicinales, utilitaires et cérémonielles ont fait l’objet d’une recherche minutieuse. Les formes qui les accueillent sont inspirées de symboles culturels autochtones de la région.

JEuDI 14 OCT.

17 h 30 à 18 h 30
Discussion
En ligne
Table ronde 2 | MOMENTA en réalité augmentée

> Table ronde en anglais avec les artistes Malik McKoy et Alex McLeod présentée grâce au soutien de RBC Fondation
> Mardi 14 octobre 2021 17:30 – 18:30 (HAE)
> En anglais
> Webinaire en ligne, Zoom link
> Gratuit
> Pour réserver
> Avec Raed Moussa, réalisateur d’expérience/directeur artistique à Dpt. – Studio d’innovation créative et les artistes Malik McKoy et Alex McLeod. Modération par Lisa Tronca, coordonnatrice des projets numériques à MOMENTA

« Créer avec la réalité augmentée: motivations et défis pour les artistes et les organismes culturels »

Joignez-vous à nous pour une discussion portant sur l’expérience de création avec la réalité augmentée en compagnie de Raed Moussa, réalisateur d’expérience et directeur artistique à Dpt., ainsi que de Malik McKoy et Alex McLeod, deux des onze artistes du projet.

Cristaux liquides est un volet inédit de la 17e édition de MOMENTA Biennale de l’image. Ce parcours interactif d’œuvres en réalité augmentée dans la ville se distingue par son recours à une technologie encore peu diffusée dans le domaine des arts visuels et des manifestations d’art contemporain.

Lors de cette table ronde, nous aborderons le processus d’accompagnement aux artistes offert par Dpt. pour produire les œuvres en réalité augmentée, les effets sur les pratiques des artistes ainsi que sur la programmation de la biennale suite à cette expérimentation avec d’autres formes de l’image.

VENDREDI 15 OCT.

17 h à 18 h 45
Atelier [groupes]
Atelier [individus]
Le pouvoir de l’imaginaire

Pour les groupes et les individus
Conçu en collaboration avec Never Was Average
Animé par MOMENTA Créatif

> Offert le vendredi 15 octobre (17 h à 18 h 45)
> Durée : 1 h 45
> Gratuit
> En français et en anglais
> Pour réserver
> Pour plus d’informations, veuillez contacter education@momentabiennale.com

Dans un environnement ouvert, positif et valorisant, cet atelier sonde le pouvoir de l’imaginaire à travers l’exploration de figures inventées et de récits fantastiques. Ancré dans la découverte des œuvres de Tabita Rezaire et de Sandra Mujinga présentées à la Fonderie Darling, l’atelier est un espace de dialogue, d’apprentissage et de solidarité où les participant·e·s sont invité·e·s à partager leurs histoires et à réfléchir à l’importance de l’imagination pour concevoir des futurs où il est possible de rêver. Par des jeux de collage, les participant·e·s seront appelé·e·s à concevoir des personnages aux forces et aux pouvoirs (sur)naturels qui célèbrent leurs héritages.

À propos de Never Was Average :

Never Was Average (NWA) est une communauté et une agence de production consacrée à faciliter le changement social grâce au pouvoir de la conversation, de la communauté et de la culture. « Nous organisons des espaces conscientisés, des expériences artistiques et culturelles axées sur la communauté. Nous concevons du contenu numérique afin d’apporter une représentation positive des personnes PANDC (Autochtones, Noires et de Couleur). »

SaMEDI 16 OCT.

10 h à 12 h
Atelier [groupes]
Atelier [individus]
Mémoires de l’eau

Pour les groupes et les individus 
En partenariat avec le Centre d’appui aux communautés immigrantes (CACI)

> Offert le samedi 16 octobre (10 h à 12 h)
> Durée : 2 h
> Gratuit
> En français, en anglais et en espagnol
> Pour réserver
> Pour plus d’informations, veuillez contacter : education@momentabiennale.com

Cet atelier créatif est un moment d’échange et de réflexion inspiré des œuvres de la biennale et de la thématique de l’eau, une entité qui contient et préserve les histoires, les mémoires et les politiques qui la traversent. Au cours de l’atelier, les participant·e·s seront invité·e·s à partager leur savoir, leur expérience personnelle et leur ressenti à travers la création de bouteilles sensorielles – un moyen d’expression poétique allant au-delà des mots – et à concevoir des compositions à partir de divers éléments de la nature. Dans l’exposition, les artistes nous invitent à remettre en cause le paysage naturel comme un objet passif de contemplation, et par le fait même notre rapport de consommation par l’extraction de ses ressources, tout en incitant à des approches plus bienveillantes. L’activité sera teintée par ces approches de la nature, et se termine par l’assemblage collectif des bouteilles sensorielles où les mémoires de l’eau ne font qu’une.

À propos du Centre d’appui aux communautés immigrantes (CACI) :

Fondé le 23 avril 1993, le CACI est un organisme communautaire à but non lucratif dont la mission principale est d’accompagner les nouveaux·elles arrivant·e·s et les réfugié·e·s dans leur processus d’intégration socioprofessionnelle. Le CACI veut que chaque nouvel·le arrivant·e trouve sa place au Québec et s’y épanouisse. Chaque parcours d’immigration étant différent, il propose ses services en fonction de la situation et des besoins de chacun·e.

Jusqu'au 17 oct. 2021
10 h à 12 h
Performance
En ligne
Is the universe queerer than we can suppose?

Atelier somatique

Dans cet atelier interactif, nous explorerons la ligne fine entre illusions et réalités. À quel point la réalité est-elle réelle ? Si nous supposions que toute l’existence ressemblait à une illusion (comme le proposent plusieurs systèmes philosophiques orientaux), comment cela pourrait-il avoir un effet sur notre monde émotionnel, notre comportement et notre éthique ? Comment serions-nous en relation si les frontières entre le « moi » et l’« autre » se dissipaient ? Quelle affinité queer étendue est rendue possible par la philosophie et la pratique de la non-dualité ?

> Atelier offert sur deux jours, le 16 et 17 octobre de 10h00 à 12h30
> Participation requise aux deux jours
> Réservation requise
> En anglais

MERCREDI 20 OCT.

Proximity across distances, across natural and urban spaces: discussion autour de la création de Partition exquise

> Gratuit
> En anglais
> Pour réserver

À une époque d’isolement causé par une pandémie mondiale, les artistes et amies Caroline Monnet et Laura Ortman ont développé une méthode d’appel et réponse pour développer leur exposition collaborative Partition exquise. L’envoi par la poste de matériel comprenant des sons de paysages urbains et des photographies d’étendues naturelles et de zones industrielles leur a permis de construire un terrain d’entente au-delà des divisions physiques et psychologiques.

Rejoignez les artistes et la commissaire de MOMENTA 2021 pour discuter du thème de la biennale, « Quand la nature ressent », et du processus menant aux nouvelles installations de Monnet et Ortman au Musée McCord.

Intervenantes
Caroline Monnet, artiste
Laura Ortman, artiste
Stefanie Hessler, commissaire, MOMENTA Biennale 2021

L’évènement est offert conjointement pour accompagner l’exposition Partition exquise de Caroline Monnet et Laura Ortman au Musée McCord dans le cadre de la 17e édition de MOMENTA.

Storytelling and the honey bee; a journey into being

A spiritual glimpse into identity, community, and honoring Mother Earth

> Offert le mercredi 13 octobre (16 h 30 – 18 h 00) et le mercredi 20 octobre (16 h 30 – 18 h 00)
> En anglais
> Au jardin situé sur le terrain extérieur adjacent à la Grande Bibliothèque / BAnQ, au coin des rues Ontario et Berri
> Gratuit, réservation obligatoire
> Pour réserver le 13 octobre
> Pour réserver le 20 octobre

Un atelier-discussion par Tealey Ka’senni:saks Normandin, dans le cadre du jardin conçu par l’artiste et ethnobotaniste autochtone T’uy’t’tanat-Cease Wyss

Au cours de cet atelier-discussion dans le jardin, l’apicultrice Mohawk Tealey Ka’senni:saks Normandin s’entretiendra sur son parcours aux côtés des abeilles mellifères.

Tealey Ka’senni:saks Normandin est une personne adoptée originaire de Kahnawake (clan de l’Ours). Depuis 2015, elle se passionne pour l’apiculture et partage ses expériences personnelles afin de mettre l’accent sur l’importance des abeilles. Pour Tealey, la famille et la communauté sont le cœur de la nation. Elle s’emploie à sensibiliser les gens sur les manières dont on communique, construisons des relations et apprenons à vivre en harmonie entre nous tous·tes et avec la nature.

Intitulé TEIONHENKWEN – Soutiens de la vie, le jardin créé par T’uy’t’tanat-Cease Wyss s’inspire du traité Bol à une seule cuillère, une loi de longue date utilisée par les peuples autochtones de l’Ile de la Tortue depuis des temps immémoriaux qui engage à partager paisiblement le territoire des récoltes entre nations. Le site a été pensé comme un espace de rassemblement et de guérison où les gens peuvent se réunir et s’approvisionner en herbes pour leur usage personnel. Les plantes sont des variétés originaires de l’endroit, et leurs propriétés médicinales, utilitaires et cérémonielles ont fait l’objet d’une recherche minutieuse. Les formes qui les accueillent sont inspirées de symboles culturels autochtones de la région.